Blog

Qu'est-ce qu'un vin bio ?

Vin bio Wine Tour BookingUn vin biologique est un vin issu de l’agriculture biologique, revendiquant la non-utilisation complète de produits chimiques. Pour qu’un vin soit considéré comme biologique, il doit contenir au minimum 95% de raisin issu de la production biologique. 
En France, l’agriculture biologique est de plus en plus répandue. L’agence Bio a compté 5 263 exploitations viticoles, ce qui représente 70 740 ha soit 9% du vignoble français, et c’est en sans cesse augmentation. 

Mais alors qu’est-ce qu’un vin bio, biodynamique, raisonné ou nature ? 

Qu est ce que l’agriculture raisonnée?

C’est le mode d’agriculture le plus simple à mettre en place pour cultiver son vin en respectant l’environnement. Son rôle est de limiter l’impact de l’activité viticole sur l’environnement. L’idée est assez simple, tellement simple que l’on peut se demander pourquoi tout le monde ne fait pas de l’agriculture raisonnée. En effet, il suffit de s’engager à n’utiliser que le minimum de produit chimique et de traiter la vigne que lorsque c'est nécessaire et d’être transparent sur les traitements donnés à la vigne. Depuis 2002, cette démarche est encadrée officiellement par le label Terra Vitis. 

Qu 'est ce qu'un vin bio?

Avant 2012, le vin bio était un vin cultivé en agriculture biologique fait à base de raisins certifiés biologiques. Pour avoir le droit de dire que son raisin était bio, il fallait suivre un cahier des charges strictes qui interdisait tous les pesticides, herbicides, engrais chimiques et OGM, en bref toutes les molécules organiques de synthèse. Dans les faits, seul le raisin était certifié bio. 

En février 2012, l'Union européenne décide d’augmenter la réglementation en matière d’agriculture biologique ainsi la mention « vin biologique » est soumise à encore de nouvelles contraintes. Le raisin subit toujours la même législation, mais désormais la vinification doit aussi répondre à un cahier des charges bien précis. Pour vinifier de manière plus « propre » ils ont fixé une teneur maximale en sulfite, un tiers moins important qu’en agriculture traditionnelle, ils n'autorisent que les additifs certifiés biologiques comme pour les levures ou pour les sucres et ils interdisent les acides maliques. L’organisme le plus important pour délivrer le label « AB » est Ecocert. 

La Rolls-Royce des vins biologiques : les vins Biodynamiques ! 

Pour faire de la viticulture en biodynamie, il faut déjà (ou être en cours d’) avoir la certification biologique. Il existe donc beaucoup de similitudes entre un vin biologique et un vin biodynamique, mais le vin en biodynamie va beaucoup plus loin. C’est un mode d’agriculture qui influence toute la vie du vignoble. En effet, c’est un équilibre entre la nature, la vigne et son environnement proche et très lointain. Ce système se base sur le mode de penser de l’anthroposophie créé par Rudolf Steiner (philosophe et agronome autrichien). Plus simplement, cela consiste à réhabiliter et à intensifier la vie dans la vigne pour mieux respecter l’environnement et pour permettre une expression complète du terroir, tout en prenant en compte les cycles lunaires et l’alignement des planètes qui impacterons la croissance des plates. Cette amélioration du sol et la vigne se fait naturellement grâce à des préparations végétales, animales et minérales pulvérisées en dose homéopathique. Les doses de sulfites maximum sont aussi plus faibles qu’en viticulture biologique. 
La biodynamie souffre encore de son image marginale et souvent ces défenseurs sont encore pris pour des illuminé. Pourtant de plus en plus de dégustateurs reconnaissent la qualité des vins biodynamiques à la dégustation. 

Un vin nature est-ce forcément un vin sans soufre ? 

En réalité, il n’existe pas de vin sans soufre, car le processus même de la fermentation produit du dioxyde de soufre (SO2) par l’action des levures qui transforment le sucre en alcool. Un vin nature est donc un vin sans soufre ajouté. Les vins naturels sont très faiblement dosés en sulfite voir pas du tout. Ainsi, il ne faut pas dépasser la dose maximale de 40mg/l de SO2 pour les vins blancs, 30mg/l pour les vins rouges et pour les autres, il ne faut ajouter aucun sulfite. 
Mais concernant les vins natures, il n’existe pas une réglementation officielle. L’Association des Vins Naturels (AVN) tente déjà de s’accorder sur une définition officielle. Il essaye de prôner une viticulture biologique ou biodynamique complète par des démarches plus poussés comme en interdisant les levures indigènes lors de la vinification ou en n’autorisant aucun ajout de sulfite ou d’autre intrant. 
Il est tout de même important de comprendre l’intérêt du soufre dans la vinification qui possède des propriétés antiseptiques et antioxydants. Le soufre permet de stabiliser la fermentation du vin une fois mis en bouteille. Ainsi, un vin très faible en soufre doit avoir des conditions de vinifications irréprochables, un stockage et une conservation des vins optimal. 

Quels vignobles sont en agriculture biologique ? 

N’hésitez pas à rendre visite aux vignobles s’inscrivant dans une démarche biologique comme le Château Cadet-Bon, le Domaine Saint-André de Figuière et pleins d’autres encore. Pour découvrir le mode de vie d’un vignoble en agriculture biodynamique rendez-vous sans plus attendre au Château des Vaults Domaine du Closel


Logo Wine Tour Booking

Au sujet de l'auteur (The Wine Lover)

The Wine Lover

We are happy to give you the wine informations and events informations...

Autres articles :